Le syndrome de l'armoire d'été

Je vais te parler du syndrome de l'armoire d'été, même syndrome qui survient avec l'armoire de l'hiver. Ce billet est donc valable tout au long de l'année, comme les climatisations convertibles (quoi ?).

Tous les ans, à la même époque, c'est la même comédie. Tu dois ranger tes affaires d'hiver et les remplacer par celles d'été (ou inversement proportionnel ou égal).

Et se posent à toi plusieurs cas de figures :

  • Les fringues que tu ne mets plus depuis 4 ans mais que tu ne veux pas donner parce-que ON-NE-SAIT-JAMAIS et que tu pourrais vite le regretter.

Cette tunique est siiiiiii belle, je ne peux me résoudre à la donner.

  • Les fringues trop petites mais tu as espoir de (re)rentrer dedans un jour, mais oui, tu vas te mettre au régime et au sport l'année prochaine.

order cheap priligy onlinex300.jpg » alt= » » width= »300″ height= »300″ />

Après avoir perdu 10 kilos, je ne regrette pas d'avoir gardé ce jean <3

  • Les fringues ignobles, mais avec potentiel. Du coup tu t'armes de ton ciseau et la valse folle du découpage entre en toi, tout y passe, les pulls, les tuniques, les jeans…(et tu as la merveilleuse impression d'avoir de nouveaux vêtements, sans avoir dépenser un euro)

Mon jean flare bien trop long est devenu un merveilleux poom poom short

  • Sans compter qu'il faut essayer de caser dans ta penderie, les fringues achetées entre temps et qui viennent en plus de celles dans les cartons.

En bref, tu gardes tout, ton armoire est pleine à craquer et tu sais pertinemment que tu vas tourner toute la saison avec les deux/trois mêmes hauts, une petite robe et un jean très vieux mais dans lequel tu es siiiiiiiiiiii bien. Mais ce n'est pas grave !

Je ne suis pas folle vous savez…

zp8497586rq
{lang: 'fr'}
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Comments on Le syndrome de l'armoire d'été

  1. Chiara & Moi
    15 juin 2011 at 21 h 27 min (6 années ago)

    Me voilà hyper rassurée : « Ca n’arrive pas que chez moi! » Ouuuuff :))
    Cette année avec mon déménagement et le fait de n’avoir pu sortir mes fringues d’été, je me rends compte qu’on vit bien mieux qu’avec qqs fringues fétiches… Alors à l’ouverture des sacs chez moi cette année ça va valser ;)) Mais me voilà rassurée tout de même, hihii 😀 Merci pour ce partage :))

  2. Emeline
    19 juin 2011 at 21 h 09 min (6 années ago)

    Oui on se rend compte qu’on met tout le temps la même chose malgré la taille plus ou moins grande de nos dressings.
    Le mieux c’est encore d’avoir de belles pièces mais peu.
    Enfin moi et ma fièvre acheteuse je ne peux pas me modérer pour le moment 😀