Le col amovible

Il m’arrive parfois d’avoir envie de donner mon point de vue sur de grandes causes, comme la faim dans le monde, la guerre ou bien la crise de l’immobilier ou bien l’utilisation de Madame ou Mademoiselle. Et puis je me dis que ces sujets sont traité

cialis online purchase

s sous toutes les coutures sur Twitter et que bon, il y a des gens qui en parlent mieux que moi en 140 caractères.

Il n’en reste pas moins que ce blog est un lien de libre expression où je prends la parole, sur des sujets qui portent moins à polémique mais non moins sérieux.

C’est pour cela qu’aujourd’hui nous allons évoquer le cas du col amovible.

Gros IT de l’hiver, le col amovible ne va qu’à Alexa Chung. Non c’est vrai, je ne veux pas te vexer. Bon si tu en as déjà acheté tu pourras toujours t’en servir comme headband. Headband, ce mot me chagrine. Tant de prétention pour évoquer un bandeau, non parce-que c’est bien de ça qu’il s’agit hein. On préfère écrire le mot anglais pour déringardiser l’objet.

Bref je m’égare, revenons à notre le col Claudine (enfin le tien, pas le mien).

Oui car le col amovible est un col Claudine.

Moi le col Claudine (j’écrirai col Claudine le nombre de fois qu’il me plaira) je ne peux pas. Et je vais t’expliquer pourquoi…

Parce-que petite, mes chemisiers, tee-shirts, polos avaient TOUS un col Claudine et ce traumatisme me renvoie à mon enfance et à la petite fille coincée, timide et mal habillée que j’étais à l’époque. JE NE PEUX PAS.

Je vous parlerai plus tard de mon problème avec les Kickers, les pantalons de velour côtelé et les fuseaux.

Je ne pose pas de question en cette fin de billet, mais vous pouvez quand même répondre (huhu)

{lang: 'fr'}
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 Comments on Le col amovible

  1. Naé
    28 septembre 2011 at 17 h 10 min (7 années ago)

    Je serai ta supportrice pendant cette longue lutte acharnée car je vais devenir une phobique du col Claudine à cause des mêmes raisons que tu as évoquée!

    Répondre
  2. Emeline
    28 septembre 2011 at 17 h 17 min (7 années ago)

    @Naé: Ensemble, nous vaincrons ! (Puis ça coûte super cher cette connerie)

    Répondre
  3. julie h
    29 septembre 2011 at 11 h 32 min (7 années ago)

    Moi je table sur le col Claudine, mais pas pour toutes, c’est ce qui fera notre distinction !

    Répondre
  4. Joanna
    29 septembre 2011 at 12 h 23 min (7 années ago)

    « Je vous parlerai plus tard de mon problème avec les Kickers, les pantalons de velour côtelé et les fuseaux. »

    Oh oui parles-nous en, je me sentirais moins seule. 🙂

    Répondre
  5. Emeline
    29 septembre 2011 at 17 h 38 min (7 années ago)

    @100pour100soie: Oui, il y a un peu de ça, option grenouille de bénitier.

    @julie h: Pas de problème, je te laisse ma part 😀

    @Joanna: Tu es toi aussi une petite fille de la fin des années 80 ?

    Répondre
  6. LN
    29 septembre 2011 at 18 h 46 min (7 années ago)

    Aaaaaaargh, le col claudine, mais quelle horreur ! J’ai l’impression de revenir aux années 90, à l’école primaire, quand je portais les robes des filles des copines de ma mère, avec cols claudine et smock bien sur…

    Répondre
  7. Emeline
    29 septembre 2011 at 18 h 53 min (7 années ago)

    @LN: Bienvenue au club !!!

    Répondre
  8. misschocoreve
    29 septembre 2011 at 19 h 29 min (7 années ago)

    moi j’aime bien les cols Claudine mais je n’en portais pas petite!

    Répondre
  9. Pamplemousse
    30 septembre 2011 at 8 h 17 min (7 années ago)

    Salut! 🙂
    Je n’ai aucun traumatisme avec les Cols Claudine, je n’en portais pas gamine. Par contre, les pantalons de velours côtelé…j’y suis passée aussi. Depuis, je bois pour oublier.
    Blog très sympa, bisous bisous 🙂

    Répondre
  10. Lola
    2 octobre 2011 at 16 h 17 min (7 années ago)

    j’adore le petit côté sage et rétro du col amovible. Je like !
    Bises!

    Répondre

Leave a Reply

8 + onze =